CLUB FRANCAIS DES MEMBRANES

Club Français des Membranes
(CFM – M2P2)
Europole de l’Arbois,
Bat. Laennec, Hall C, BP 80
13545 AIX en PROVENCE cedex
Tél : 04 42 90 85 01
Fax : 04 42 90 85 15


l'ultrafiltration de l'eau par fibre creuse une aventure toulousaine

MemPro 5
GT    
GT Chimie et énergie

  Journée thématique sur la pervaporation
 

Journée thématique, Pervaporation, 26 Novembre 2013, Paris

Veuillez trouver ci-joint la plaquette de la troisième journée thématique de 2013 du CFM consacrée au procédé de pervaporation organisée par le GT Chimie et énergie du Club Français des Membranes dont les responsables sont Eric Favre et Didier Dhaler.

Développé à l’échelle industrielle dans les années 80 pour la séparation de mélanges azéotropiques, le procédé de pervaporation, qui consiste à vaporiser un mélange liquide au travers d’une membrane, connaît dernièrement un regain d’intérêt, en lien avec les enjeux des procédés durables. En effet, cette technique, de par son principe, ne met pas en jeu de composés chimiques (processus physique), offre des possibilités de séparation permettant de dépasser les limites thermodynamiques des équilibres liquide vapeur (rôle de tiers corps joué par le matériau membranaire) et peut conduire à une amélioration de l’efficacité énergétique, en particulier par association avec la distillation. Par ailleurs, les développements dans le domaine des matériaux membranaires et les nouveaux besoins des industries de transformation de la matière (ressources renouvelables, nouvelles molécules et nouveaux produits biosourcés…) offrent des nombreuses possibilités de déploiement de la technologie.
L’objectif de cette journée scientifique est de faire le point, à partir d’interventions venant du monde académique et industriel, sur les dernières avancées dans le domaine des matériaux membranaires appliqués en pervaporation (membranes polymères à peau dense préparées par inversion de phase, couches minces par dépôt plasma, membranes minérales), ainsi que des applications ou potentialités de ce procédé dans l’industrie (chimie, pharmacie, biotechnologie). Les objectifs des développements de nouvelles membranes, comme par exemple minérales et hybrides, sont d’améliorer la sélectivité, la perméabilité et la résistance chimique pour traiter des fluides « agressifs ».

Eric Favre, Didier Dhaler

Word - 479 ko
Programme


Word - 479 ko


PDF - 212.3 ko
2001 Pervaporation


PDF - 2.7 Mo
Moussa


PDF - 786.6 ko
Arkema


PDF - 1.2 Mo
Horbez


PDF - 1.9 Mo
Dhaler


PDF - 9.5 Mo
Roucoules


PDF - 3.7 Mo
Deratani


PDF - 3.9 Mo
Roizard