CLUB FRANCAIS DES MEMBRANES

Club Français des Membranes
(CFM – M2P2)
Europole de l’Arbois,
Bat. Laennec, Hall C, BP 80
13545 AIX en PROVENCE cedex
Tél : 04 42 90 85 01
Fax : 04 42 90 85 15


l'ultrafiltration de l'eau par fibre creuse une aventure toulousaine

MemPro 5
LES TECHNIQUES MEMBRANAIRES    
Perméation gazeuse

 

Les procédés de séparation des gaz par membrane n’ont pas encore atteint la maturité des techniques membranaires appliquées aux milieux liquides, exception faite toutefois de la séparation des isotopes de l’uranium par diffusion gazeuse.

Diffusion et Perméation Gazeuse sont les deux principaux procédés industriels envisageables pour la séparation des gaz par membranes.

 

  Principe
 

Dans la technique de Perméation Gazeuse, le gradient de pression est la force motrice qui permet le transfert à travers la membrane.


Unité de production d’hydrogène Membranes FLOXAL

L’écoulement est continu et tangentiel, comme explicité dans la figure ci-dessous.

Le mélange de gaz à traiter, flux entrant ou flux haute pression, se divise au niveau de la membrane en deux flux de composition différente : le flux qui "permée" à travers la membrane ou flux basse pression et celui qui est retenu par la membrane, ou flux moyenne pression.

Schéma de principe d’un module (type Monsanto)

La Perméation Gazeuse doit être considérée plus comme un procédé de fractionnement que comme un procédé de séparation, permettant d’ajuster la composition d’un mélange, d’épurer un gaz mais non de séparer totalement les constituants d’un mélange complexe.